Mise à jour le 4 février 2021

Vous en avez discuté en famille et après réflexion, Votre décision est prise : Vous allez adopter  un chiot !

Préparer l’arrivée du chiot dans sa nouvelle demeure

Evidemment, vous souhaitez bien faire et tout préparer pour accueillir ce nouveau membre de la famille au sein de votre foyer.

Avant de l’accueillir, équipez-vous des accessoires indispensables pour son arrivée et sécurisez votre foyer.

 

Les accessoires indispensables pour l’arrivée de votre chiot

  • Deux gamelles : une pour la nourriture, l’autre pour l’eau fraîche.
  • Un espace de couchage confortable, chaud et adapté à sa taille. N’hésitez pas à l’agrémenter de jouets et de couvertures douillettes.
  • Un collier ou un harnais et une laisse, indispensables pour sortir votre chien et toujours adaptés à la taille de votre animal.
  • Un sac ou une caisse de transport : pour les visites chez le vétérinaire et si votre chien est amené à vous accompagner lors de vos déplacements.
  • De la nourriture de qualité :  Dans un premier temps, il vous faudra continuer avec la nourriture que l’ancien propriétaire donnait au chiot.                                                        Lors de votre visite pour les derniers vaccins (ou lors d’une visite de contrôle) profitez-en pour demander conseil à votre vétérinaire, ce dernier vous conseillera sur les besoins et les apports de votre nouveau compagnon. 
  • Une plaque d’identification : Si votre chiot s’éloigne de vous et se perd, une plaque avec son nom et votre n° de téléphone aidera à l’appeler et à vous contacter.
  • Des jouets à mâchouiller : Le chiot a besoin de jouer et de mâchouiller, il existe de nombreux jouets dans les animaleries qui l’aideront à s’occuper et à faire ses dents.

 

Bon à savoir :   

Faites attention aux aliments et boissons que vous laissez à portée de chien, comme le chocolat ou les verres d’alcool sur la table (toxiques pour les animaux).

Gare aussi aux plantes toxiques pour les chiens (comme le gui, le cyclamen ou le laurier), qui peuvent provoquer de graves empoisonnements.

Quelques liens utiles :

 




Pour que l’accueil au sein de sa nouvelle famille se passe au mieux, il est nécessaire de bien préparer ce moment clé de sa toute jeune vie.

Ce petit bout vient de quitter sa mère et sa fratrie, et se retrouve perdu et quelque peu inquiet dans son nouvel environnement ! 

Douceur, calme et affection sont les maitres mots pour que son arrivée soit une expérience positive autant pour lui, que pour vous.

Voici quelques conseils pour vous aider à vous y préparer :

Soyez disponibles les premiers jours

N’oublions pas que le chiot vient de quitter sa famille et ses repères. Il a besoin d’être rassuré et entouré, et a donc besoin d’un maximum de présence, de disponibilité et d’attention de votre part les premiers jours.

Quelques jours de vacances pour l’accueillir seraient idéals pour l’aider puis, pour progressivement l’habituer à vos absences.

L’arrivée dans sa nouvelle demeure : sérénité et affection

Pour son arrivée, il est préférable qu’il n’y est pas trop de monde à la maison. Pour les présentations limitez-vous aux membres de la famille vivant au foyer, dans une ambiance sereine et joyeuse mais sans comportement pouvant lui causer du stress !

Certains bruits, objets, autres chiens ou animaux, peuvent lui être inconnus et l’inquiéter.

Il est important de le rassurer et lui montrer qu’il peut compter sur votre présence et votre affection. Ainsi il se familiarisera plus facilement avec son nouvel univers et deviendra un membre de votre famille.

Un couchage confortable et au calme

Les chiots se fatiguent vite et ont besoin d’un endroit à eux pour se reposer. Choisissez un endroit qui ne soit pas en plein passage, mais plutôt dans un coin de la maison ou il pourra se reposer tranquillement. L’emplacement doit aussi lui permettre d’observer les mouvements de la maison.

Pour les premières nuits, il est préférable de mettre son panier dans votre chambre (le chiot a besoin d’être rassuré, et se retrouver seul dans une pièce est vraiment anxiogène pour lui).

Puis, habituez-le à avoir son propre coin la nuit.

Nb : Si pour vous l’accès à votre chambre ne constitue pas d’interdit, vous pouvez y laisser à demeure son panier de couchage et lui laisser le choix de dormir ou non dans la même pièce que vous (en effet, les chiens préfèrent souvent être auprès de leurs maîtres mais aiment aussi changer d’endroits régulièrement)

Ses gamelles (nourriture et eau)

Choisissez des gamelles en inox plutôt qu’en plastique (que le petit bout risque de mordiller),
et laissez-lui sa gamelle d’eau en permanence en changeant régulièrement son contenu.

Pour son alimentation, dans un premier temps continuez la nourriture qu’il recevait chez son ancien propriétaire. Ensuite, vous pourrez y ajouter progressivement les nouveaux types d’aliments en augmentant petit à petit les proportions.

Des jouets à mâchouiller, et pour l’occuper

Le chiot, tout comme les bébés humains font leurs dents ! Le chiot aura besoin de mâchouiller tout ce qui se trouvera à sa portée. Autant que ce soit sur des jouets adaptés, durables, et assez souples pour ne pas abimer ses dents, plutôt que sur vos chaussures !

Sécurisez la maison

Attention aux fils électriques, produits toxiques, plantes, tissus qu’il peut tirer (nappes, rideaux) etc. 
Installez des barrières aux endroits potentiellement dangereux comme les escaliers.

Extraits Sources : Alexandre Dieu
RÉDACTEUR EN CHEF
Passionné d’écriture, des réseaux sociaux (et bien évidemment des animaux), Alexandre Dieu est le rédacteur en chef de Woopets. Diplômé d’un Master Métiers de la rédaction, il travaille en harmonie avec 2 vétérinaires, une éducatrice canine, un journaliste et 2 rédacteurs spécialisés mobilisés pour Woopets.
https://www.woopets.fr/chien/guide/bien-accueillir-chiot/

 

 

trait2
toutou-tasse-rouge


La propreté

Une chose qui préoccupe bon nombre de nouveaux maitres est l’apprentissage de la propreté :

A quel âge va-t-il être propre et comment lui apprendre à faire pipi dehors ?

La réponse semble assez évidente : Il faut sortir votre chien régulièrement, et principalement après les repas, les siestes, les jeux (en fait, aussi souvent que possible). N’oubliez pas que c’est toujours un bébé et qu’il ne peut pas encore se retenir très longtemps.

Il est indispensable aussi de se montrer très patient, votre chiot peut faire le tour du pâté de maison sans rien faire et se libérer une fois rendu à la maison (la découverte et les odeurs à l’extérieur sont parfois si intéressantes que le petit loulou va en oublier de faire ses besoins essentiels).

Vous verrez qu’à force de répétitions et de persévérance, votre chiot finira par assimiler que pour les besoins, c’est à l’extérieur.

 

Les règles de vie de son nouveau foyer

Votre chiot fera forcément des « bêtises » qui pour lui ne sont que des découvertes, des explorations, il ne sait pas encore que manger le pied de la table est interdit, il sait simplement que cela fait du bien à ses petites dents et que c’est très agréable de mâchouiller.

De plus, certains maitres accepteront que le chien monte sur le canapé tandis que pour d’autres ce sera formellement interdit, certains interdiront l’accès à certaines pièces quand pour d’autres toutes les pièces seront autorisées.

Vous comprendrez qu’il n’est pas simple pour le nouveau venu de savoir ce qu’il peut ou ne peut pas faire, il ne connait pas encore vos règles de vie communes et quelles en sont les interdits.

Il est important de créer un lien de confiance avec lui, il doit se sentir protégé et rassuré prés de vous.

Calme, patience et cohérence, vont vous permettre de lui enseigner les règles de fonctionnement de votre foyer mais, cela ne doit pas vous empêcher de hausser un peu le ton quand le petit vaurien n’en fera qu’à sa tête.

 

La socialisation (phase d’apprentissage de la vie en société)

Votre chiot doit pouvoir découvrir le monde extérieur qui l’entoure, ses bruits, ses objets, les différentes odeurs, les gens, les autres animaux, etc…

C’est ainsi qu’il va pouvoir se construire, et qui lui permettra de mieux appréhender les différentes situations qu’il sera amené à rencontrer dans sa vie d’adulte.

Emmenez-le partout avec vous, faites-lui découvrir la ville, la campagne, les poules, les chevaux, les marchés, des personnes en uniforme, faites-le jouer avec d’autres chiens « sympas », etc…

Attention toutefois à toujours respecter son rythme de sommeil (le chiot a besoin de beaucoup de sommeil), et observez ses réactions afin de ne jamais le forcer à affronter des situations qui pourraient l’effrayer (cela pourrait faire plus de mal que de bien).

 

Son éducation

Oui, votre chiot de 2 mois peut commencer à apprendre quelques principes d’éducation, c’est même conseillé !!

Les 3 premiers commandements de base que vous pouvez facilement enseigner sont :

Assis, Pas bougé, et le Rappel

Si l’endroit où vous le sortez est assez sécurisé vous pourrez déjà travailler Le suivi naturel et le rappel (pour vous rassurer vous pouvez aussi utiliser une longe : Attention, sans tirer dessus !! cette dernière ne doit vous servir que pour la sécurité du chiot)

Le chiot suit naturellement sa mère et là en l’occurrence, vous serez son nouveau repère.

Avancez naturellement, et normalement il vous suivra, de temps en temps appelez le joyeusement (baissez vous en tendant les bras) et dès qu’il revient félicitez le chaleureusement, et donnez-lui une récompense.

Même si vous êtes un grand adepte de la liberté apprenez lui aussi la marche en laisse :

Dans certaines situations il sera utile voir obligatoire de le tenir en laisse, et même quelquefois (avant de traverser une route par ex) de lui demander un « assis – pas bouger »

S’il n’y est pas habitué, ce sera difficile et pour lui, et pour vous.

Le chiot se fatigue très vite, c’est pourquoi il est préférable de faire plusieurs petites ballades de10mn dans la journée plutôt qu’une grande ballade d’1h d’un coup.

C’est pareil pour les apprentissages, 5mn par jour suffisent !