Mise à jour le 16 février 2021

Je vous conseille de vous écouter, et de faire en sorte de trouver le meilleur outil qui corresponde : 

– Pour le confort de votre chien,
– Pour votre confort,
– A l’utilisation que vous en aurez.

Pour ma part, les raisons qui pourraient vous pousser à opter pour le harnais sont les suivantes :

– Votre chien tire énormément en laisse, et la pression qui se répercute directement sur la trachée de votre chien le fait tousser.
– Vous souhaitez pratiquer un sport particulier avec votre chien.

 

COLLIER OU HARNAIS : QUEL EQUIPEMENT CHOISIR POUR LA SANTE DE VOTRE CHIEN

Equipement et confort du chien : Collier ou harnais ?

Hormis l’esthétisme, il existe de vraies différences entre les deux solutions qui peuvent impacter la santé et le bien-être de votre toutou.

 

LE COLLIER, POUR LES CHIENS QUI NE TIRENT PAS SUR LA LAISSE 

Contrairement à une idée reçue qui veut que lorsqu’un chien tire il est préférable de lui mettre un collier plutôt qu’un harnais, je dirais que d’une manière générale, si votre chien a tendance à tirer fortement sur sa laisse, le collier n’est pas une très bonne idée.

Si votre chien tire sur sa laisse quand vous vous promenez et qu’il porte un collier, la pression sera concentrée sur son cou, pas très agréable pour lui !

De plus, cela peut entraîner des problèmes aux cervicales et endommager les organes situés à cet endroit : gorge, trachée, thyroïde…

Le collier est d’ailleurs particulièrement déconseillé pour les chiens qui présentent des difficultés respiratoires, et en particulier pour les races au museau court (bouledogues, carlins…) qui y sont prédisposés.

Celui-ci pourrait même entraîner des problèmes au niveau de la tête, notamment en termes de pression oculaire.

Il est donc déconseillé, sauf si votre chien a déjà acquis les bases d’une bonne marche en laisse sans tirer et qu’il a une démarche correcte à vos côtés !

 

LES DIFFERENTS TYPES DE COLLLIERS

 

LE HARNAIS, LA SOLUTION PLUS CONFORTABLE POUR VOTRE CHIEN

Avec un harnais, la pression de la laisse est mieux répartie sur l’ensemble du corps et non sur le cou.

Le harnais est aussi la meilleure solution pour toute activité sportive type jogging ou cani-cross.

Le chien ne sera pas essoufflé, cela rendra sa ballade beaucoup plus confortable et de plus, certains étant munis d’une grosse poignée vous permettrons d’attraper votre chien si nécessaire.

Le harnais permet également de contrôler le chien sans lui faire mal : s’il ne marche pas droit et/ou que vous voulez l’éloigner d’un danger, il est plus facile de le ramener vers vous sans craindre pour sa gorge.

Quelques précautions tout de même :

  • Ajustez-le bien à votre animal : il ne doit pas être trop serré (risque de frottements et irritations pour le chien), ni trop lâche (risque de le retirer trop facilement)
  • Vérifiez qu’il n’est pas trop serré au niveau des aisselles, ce qui pourrait être source de grand inconfort pour votre chien
  • Veillez à le lui retirer quand vous le pouvez, par exemple à la maison, car un harnais gêne plus le chien qu’un collier : il entre en effet plus en contact avec la peau que le collier (dos, poitrail, aisselles) et peut gêner le chien lorsqu’il s’amuse, fait sa sieste ou se roule par terre ! 

 

LES DIFFÉRENTS TYPES DE HARNAIS

Comment choisir ?

Il existe une multitude de harnais avec diverses utilisations.

1) les harnais basiques :
On les met simplement pour tenir le chien, ils n’ont pas d’usage particulier.

Ils peuvent posséder différentes formes que l’on décrit généralement d’une seule lettre.

  • Les harnais en Y.

Ils forment un Y sur le poitrail du chien et ont la particularité d’avoir du mal à remonter sur la gorge, ce qui permet de s’assurer que le chien puisse bien respirer.

Ils doivent également dégager au maximum la trachée et l’œsophage quand le chien est en mouvement ou à la truffe au sol, et doivent être amples au niveau des épaules pour un meilleur mouvement du chien.

L’anneau d’attache doit se trouver derrière la ligne des coudes. 

Harnais en Y
True Love
True Love
Ruffwear
Ruffwear

 

  • Le harnais en “H”

Ils forment un H sur le dos du chien, quand on est positionné sur le côté du chien.

Ce sont les modèles de harnais les plus communs et les plus classiques.

Ces harnais sont très pratiques à mettre même s’il faudra passer les pattes avant du chien dans les sangles. De plus, ils sont assez confortables pour le chien.

Néanmoins il est recommandé de choisir une matière agréable et des sangles plutôt larges afin d’éviter les frottements au niveau des pattes avant du chien, pouvant l’irriter, notamment s’il a tendance à beaucoup tirer en laisse. 

 

  • Les harnais en “T”

Ils forment un T, sur l’épaule du chien, quand on les observe en penchant la tête.

Les harnais en « T » ont tendance à posséder une base couvrante qui peut tenir chaud ou avoir des difficultés à sécher si le chien va à l’eau.

Cette forme de base bloque les épaules ce qui n’est pas idéal pour le confort du chien mais surtout pour ses articulations, et n’est pas recommandé pour le sport.

Ces harnais en T disposent d’une sangle droite rejoignant les deux côtés en passant par l’avant du chien. Bien souvent cette sangle est placée trop haute sur la plupart des chiens. Elle passe donc sur la trachée et l’œsophage, et peuvent aussi bloquer les épaules.

Ces trois formes peuvent être équipées différemment en fonction des différentes marques. Certains ont des poignées, des bandes réfléchissantes, etc. A vous de voir quel model vous intéresse le plus.

Attention toutefois, il faut se souvenir que le harnais risque de passer à des endroits sensibles comme au niveau des aisselles du chien, là où la peau est très fine, et risque de le blesser si il est mal ajusté à la morphologie du chien.

Quel que soit la forme du harnais, il faudra donc faire attention à ce détail.

note : le point d’attache du chien se trouve sur son dos plus ou moins haut en fonction du modèle.

 

2) les harnais anti-tractions :

Leur effet anti-traction est différent en fonction des modèles mais généralement il s’agit simplement d’un harnais équipé d’un point d’attache au niveau du poitrail.

Ce harnais peut appartenir à l’une des trois formes que nous avons vu précédemment. Le point d’attache au niveau du poitrail empêche le chien de s’appuyer sur le harnais pour tirer, il se retrouve forcé de pivoter à cause de sa propre traction.

Il existe également une forme composée de deux sangles fines qui passent au niveau des aisselles, remontent dans le dos et sont reliées directement à la laisse.
L’idée est ici de faire mal ou au moins de gêner fortement le chien quand il tire, ce n’est donc pas un équipement que je vous recommande.

note : comme vous pouvez le voir, le harnais peut donc aussi être un “outil éducatif” pour apprendre la marche en laisse, enfin, quand le harnais en question est conçu pour, bien entendu.

 

Ruffwear
True Love
Non recommandé

Attention, le harnais anti-traction reste un « Outil éducatif » et doit être utilisé en tant que tel ! !

Pour apprendre une marche en laisse sans tirer, il faut s’arrêter souvent quand le chien tire, ou changer de direction régulièrement afin de « contrarier » le chien pour qu’il finisse par comprendre que sa seule alternative pour avancer tranquillement est de ne pas tirer.

Avec un harnais anti-traction dès que le chien tire, le harnais le force à pivoter à cause de sa propre traction.

Normalement, cela gêne le chien qui va s’arrêter, ou au moins vous regarder d’un air surpris, toutefois ….. Certains chiens continuent de tirer aveuglément malgré le désagrément. 

Attention de ne pas le laisser tirer constamment avec ce type de harnais, qui dans ce cas précis, le déséquilibrera en permanence, et pourra avoir un impact sur ses articulations et son squelette.

C’est un outil qui doit vous aider (si votre chien tire beaucoup, car la gêne occasionnée diminue la traction exercée) à mieux appréhender l’apprentissage de la marche en laisse sans tirer.

L’avantage d’un harnais multi-fonctions (voir plus bas) est que vous pourrez, suivant les situations, utiliser l’attache sur le devant ou sur le dos.

3) les harnais de traction :.

A l’inverse des précédents ces harnais sont prévus pour que le chien puisse s’appuyer dessus afin de tracter pleinement et que la charge soit correctement répartie.

Les harnais de traction doivent être adaptés au type de traction choisi.

Ils se différencient surtout par l’emplacement du point d’attache qui va se trouver plus ou moins loin sur le dos en fonction de la hauteur de l’attache posée sur la charge à tracter.

Vous pourrez trouver sur les sites spécialisés toutes les informations nécessaires quant au harnais à choisir suivant le sport envisagé.

Note : les harnais de traction sont souvent un peu mous et peuvent avoir tendance à tourner.

Voilà nous avons quelques formes de harnais différentes, avant de choisir un harnais n’hésitez à réfléchir à l’utilisation que vous désirez, au confort que propose le dit harnais et si possible, faites un essayage !

Les différences morphologiques existantes entre les chiens font qu’un harnais peut être génial pour les uns et catastrophique pour d’autres.

Pour une utilisation « lambda » comme les balades, le travail éducatif de base, et éventuellement quelques footings matinaux

Je vous recommande un harnais multi fonction ou autrement appelé un Multi-Harnais avec à la fois une attache devant (au niveau du poitrail) qui en fait un harnais anti-traction, mais aussi une attache sur le dos qui en fait un harnais de traction et éventuellement une poignée.

Ainsi, avec un seul matériel, vous pouvez travailler la marche en laisse détendue si cela n’est pas encore acquis pour votre chien en utilisant l’attache du devant anti traction, mais vous pouvez aussi détendre votre chien, voire courir avec lui en toute sécurité en utilisant l’attache sur le dos.

Plusieurs marques proposent un Multi harnais de qualité, voici les plus connues :

le Ruffwear, le True Love, ou le iDog .

 

LE HARNAIS ET LE CHIOT

Le harnais dispose d’un avantage indéniable : il évite de comprimer la trachée encore fragile de votre chiot. Ainsi, il garantit de ne pas engendrer une toux d’irritation. Mais ce n’est pas son seul point positif.

Si vous décidez d’acheter un harnais pour votre chien, il est très important que vous choisissiez convenablement sa taille : il doit être ajusté, ni trop serré, ni trop ample.

Bien ajusté, le harnais va permettre d’empêcher votre chiot encore fragile de se blesser quand il tirera trop violemment sur sa laisse.

Harnais anti traction et chiot ?

N’ayant pas d’informations plus approfondies sur le sujet, je vous conseillerais de demander son avis à votre vétérinaire (ce harnais faisant pivoter le chien par sa propre traction, il ne faudrait pas que cela impacte ses articulations encore fragile)

 

EN RESUME

Quelque soit le type de collier ou de harnais utilisé, il y aura toujours contraintes et désagréments sur le chien si celui-ci tire énormément.

A l’inverse, si le chien sait marcher correctement à vos côtés sans tirer, collier ou harnais bien ajusté à sa morphologie feront l’affaire.

 

EN CONCLUSION  

Vous l’aurez compris, l’apprentissage des bons comportements (dont la marche sans tirer) est une étape essentielle au bien être de votre loulou et de vous-même.

Comme expliqué plus haut, a vous de choisir le matériel le plus adapté à votre chien (suivant sa morphologie, son tempérament) pour son confort et pour le vôtre.

(Sources (extraits)) : santiane.fr – TOUTOU pour le CHIEN.com – hund.fr)

Voici une vidéo très intéressante montrant les impacts de différents harnais sur la locomotion du chien.

La comparaison se fait sur un chien marchant sans contrainte puis avec différents modèles de harnais, avec ou sans laisse.

▪️ Démarche avec le harnais en H (ou Y) : légère restriction de mouvement des antérieurs

▪️ Démarche avec le harnais en H (ou Y) + tension sur la laisse : flexion du dos + raccourcissement de la foulée des antérieurs et des postérieurs

▪️ Démarche avec le harnais norvégien (en T) : restriction de mouvement des antérieurs (gêne épaule et coude)

▪️ Démarche avec le harnais norvégien (en T) + tension sur la laisse : flexion plus importante du dos + fort raccourcissement de la foulée des antérieurs et des postérieurs + appui sur la trachée

❗️Ce qu’il faut retenir :❗️

– selon leur conformation les harnais limitent plus ou moins la locomotion du chien, cette restriction de mobilité est augmentée lors de traction

– les harnais en T (type norvégien, ex : Julius, Animalin…) entravent sévèrement la bonne locomotion du chien lors de tension sur la laisse

– il est très important de choisir un matériel adapté à son chien, selon sa morphologie et son activité.

🔹 Si votre chien tire, il existe des harnais anti-traction (en Y) comme par exemple le Front Range Ruffwear ou le Dog Copenhagen mais des séances d’éducation avec un éducateur canin peuvent aussi être efficaces 😉

🔹 Si vous faites du sport avec votre chien (canicross etc…) je vous conseille des harnais en Y ou X comme le Zero DC Short.

🔹 Pour vos balades au quotidien il est préférable de choisir un harnais en H, Y ou X comme le Dog Copenhagen ou le Balance Harness.

🔹 Le harnais en T comme le Julius peut être utilisé pour le mordant (même si d’autres harnais à poignée feraient sûrement mieux l’affaire : Dog copenhagen ou Truelove).

L’animalin, qui est un autre harnais en T, peut être utilisé comme harnais d’éducation (donc de manière temporaire). ⚠️ Dans tous les cas, ces types de harnais sont très déconseillés chez les chiots ou les jeunes chiens qui n’ont pas fini leur croissance (risque de lésions car leurs articulations sont encore fragiles)⚠️

 

PS : Je ne suis ni pro harnais, ni pro collier, les 2 peuvent convenir. Tout dépend du comportement du chien en laisse, de sa morphologie et de son activité.

Dans tous les cas, collier ou harnais, si le chien tire excessivement il y a des contraintes physiques qui s’exercent sur le chien et qui peuvent être néfastes. C’est pour cela que l’éducation du chien est très importante aussi, il ne faut pas hésiter à prendre des cours d’éducation canine si besoin 😉

Source : face book Chloé Michotte-Ostéopathe animalier