DE QUOI LE CHIEN A-T-IL BESOIN ?
 
Au quotidien, ce qui me met en contact avec de nouveaux clients, c’est très souvent ce dont ils ont besoin. Ils ont besoin de tranquillité en balade, de calme à la maison, de ne pas stresser lorsqu’il y a des invités, etc.
Quel que soit le problème qu’ils rencontrent, je dois analyser tous les aspects de la vie du chien, afin de comprendre ce qui influence son comportement. En particulier, je cherche à comprendre si ses besoins sont bien satisfaits. Vit-il dans un environnement sécurisant ? Comment sont ses interactions avec ses gardiens ? Est-il bien stimulé ?
 
Comme nous, le chien est motivé par ses besoins, qu’ils soient élémentaires (nécessaires à la survie) ou non. Cela influence beaucoup son comportement. Alors comment comprendre et définir les besoins du chien ?
 
➡️ Les 5 libertés du bien-être animal
 
Ce sont les besoins reconnus par l’organisation mondiale de la santé animale comme étant indispensables pour le bien-être d’un animal. Bien que basiques, ils sont souvent ignorés par l’humain. Le 4e est d’ailleurs souvent un problème pour les chiens de compagnie, notamment lorsqu’on parle de “bêtises”.
 
❥ Absence de faim et de soif,
❥ Absence d’inconfort,
❥ Absence de douleur, de maladie et de blessures,
❥ Possibilité d’exprimer les comportements normaux de l’espèce,
❥ Absence de peur et de détresse.
 
➡️ Les besoins selon Maslow
 
La théorie de la motivation selon Maslow, catégorise 5 besoins (initialement les besoins de l’humain). Cette échelle a été légèrement revisitée pour les chiens :
 
❥ Les besoins physiologiques (respirer, manger, boire, dormir, se dépenser),
❥ Les besoins de sécurité (consistance, environnement sans stress, lieu de repos, relations, possibilité de se détendre),
❥ Les besoins sociaux (compagnie, socialisation, lien avec les humains, rencontres avec des congénères, communication),
❥ Les besoins d’estime (avoir le choix, confiance, relation sans contrainte, interactions respectueuses, éducation bienveillante, renforcement positif),
❥ Les besoins cognitifs (enrichissement du milieu, stimulation mentale par le jeu, les promenades, des activités canines, du travail).
 
➡️ Un chien satisfait = moins de problèmes
 
Le lien entre besoins et bien-être est évident. Bien répondre à tous les besoins du chien (les deux listes ci-dessus peuvent aider) peut peser de manière significative dans la balance du bien-être. Un chien bien dans ses pattes est un chien moins anxieux, moins peureux, moins agressif, plus confiant, etc. Il sera plus facile de “gérer un problème” si vous améliorez le bien-être de votre chien d’abord. Et ce n’est pas forcément dans le contexte du problème que vous devez travailler.
 
Pour moi, tous les besoins cités ci-dessus ont une importance. Chacun d’entre eux peut créer des problèmes émotionnels et comportementaux s’ils ne sont pas satisfaits. Un chien qui ne se sent pas en sécurité chez lui ou avec son gardien, est probablement anxieux. C’est une priorité de faire en sorte que l’environnement de vie soit un sanctuaire et que la relation avec le gardien soit le moins conflictuel possible.
Je vois beaucoup de chiens avec des problèmes de gestion d’énergie, d’anxiété et de nervosité en promenade (entre autres) devenir plus sereins et confiants grâce à plus d’occupations mentales, grâce au renforcement positif ou simplement, un peu plus de sécurité ou la possibilité de faire des choix.